Menu

Un fabricant, un produit, toutes les homologations

Grâce à une solution logistique et technique avancée, une expertise dans les technologies des matières plastiques et de l'étanchéité et des conseils sur les procédures d'homologation, les ingénieurs d'Angst+Pfister ont trouvé la solution : avec les nouveaux portes clapets APSOplast® POM-C pour la dernière génération des mitigeurs thermostatiques ULTRAMIX®, notre client, Watts Industries, peut fournir un seul type de mitigeur pour l’ensemble du marché européen.

Les sportifs le savent : après une victoire ou une défaite, il suffit de laisser couler l'eau d'une bonne douche afin d'être à nouveau prêt pour le prochain grand moment. Cependant, cela n'est agréable et utile que si la température est correcte et reste constante. Watts Industries France fabrique des produits pour les installations sanitaires, de chauffage et d'eau potable. Angst+Pfister fournit depuis longtemps des composants en PTFE à l'entreprise et a su la convaincre par la qualité de ses produits.
 

Avec des compétences combinées

Watts Industries a désormais l'intention d'étendre son portefeuille clients à d'autres pays européens pour un nouveau produit : les mitigeurs thermostatiques pour les installations sanitaires communales telles que les piscines, gymnases, hôpitaux ou campings. Les mélangeurs d'eau sanitaire régulent le débit d'eau froide et d'eau chaude afin que la température réglée reste constante. Cela nécessite des régulateurs précis, stables et fiables et un nouveau partenaire qui non seulement maîtrise les tolérances serrées des vannes, mais qui est également familier avec les procédures d'homologation dans le domaine de la technologie des matières plastiques.  


En plus de la France, les mitigeurs seront également vendus aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne et en Allemagne. Il n'existe pas encore de norme européenne uniforme, mais il existe de nombreuses certifications et homologations nationales différentes. Angst+Pfister connaît bien le problème et s'est vu attribuer le contrat lorsque Watts Industries a lancé l'appel d'offres pour ce projet. « Dès les premières rencontres avec le bureau d'études de Watts, nous avons pu démontrer notre expertise dans d'autres domaines », raconte Anita Kouakou, ingénieure d'application produit chez Angst+Pfister France. Non seulement nos connaissances en technologie des matières plastiques et homologations ont été utiles, mais aussi l'expérience d'Angst+Pfister dans le domaine de la technologie de l'étanchéité.

 

 

Résoudre des défis complexes

« Nous en avons discuté en interne avec nos experts en technologie de l'étanchéité », explique Oubihi Abderahmane, qui dirige le centre de profit français pour la technologie des matières plastiques. Son équipe était donc déjà en mesure de proposer des modifications techniques sur la base des dessins fournis par le client et en adéquation avec le besoin du client. L'objectif était de déterminer la rugosité optimale des pièces plastiques pour qu'elles restent absolument étanches. Les ingénieurs d'Angst+Pfister en France se sont donc concentrés sur le choix du bon matériau et les homologations correspondantes. Les portes clapets devaient remplir les conditions des marchés suivantes :

  • France – Attestation de conformité sanitaire (ACS)
  • Grande-Bretagne – Water Regulation Advisory Scheme (WRAS, le Système consultatif de régulation de l'eau)
  • Allemagne – Kunststoff-Trinkwasser-Leitlinie (KTW, la Directive sur l'eau potable et le plastique) et la méthode d'essai W270
  • Pays-Bas – Certificat KIWA


Anita Kouakou a précisé à son client que le certificat KIWA ne serait pas nécessaire. En effet, les deux homologations allemandes KTW et W270 sont équivalentes à ce certificat et sont généralement acceptées aux Pays-Bas. Cela représentait une diminution des coûts pour Watts Industries, car les homologations allemandes ne doivent être renouvelées que tous les cinq ans, et non chaque année comme pour le certificat KIWA. En fin de compte, les responsables qualité de Watts Industries en sont venus aux mêmes conclusions. L'équipe autour d'Anita Kouakou a donc pu s'occuper de l'achat du matériel approprié. Ce n'était pas une tâche facile, car certains partenaires gardent le secret de leurs recettes, et sans divulguer leurs ingrédients, ils ne pouvaient pas passer les procédures d'homologation.
 

Optimiser les coûts

La solution finale a été la résine synthétique Hostaform® M25AE. Il s'agit d'un polyoxyméthylène (POM-C). La branche italienne d'Angst+Pfister fournit au partenaire le produit semi-fini, des barres et des tubes, pour la production l’usinage des portes clapets Grâce à cette « astuce logistique » au sein du groupe Angst+Pfister, il a été possible de commander les quantités nécessaires au projet en minimisant le minimum de commande à Watts Industries étaient élevées pour ces matériaux.

Déjà un an après l'appel d'offres, le moment est arrivé : Angst+Pfister vient de fournir les nouveaux portes à clapet en série à Watts Industries : « Un fabricant, un produit, toutes les homologations, pas de quantité minimale de commande », concluent Anita Kouakou et Oubihi Abderahmane, ravis.

 

 


 


 

En savoir plus sur la technologie des matières plastiques APSOplast®



published: 16 sept. 2020 à 11:17:00  by: Angst+Pfister Group